On déjeune à Charlevoix

mars 17, 2015

L’hiver à Montréal peut être long et pénible, surtout lors du mois de mars, quand dame nature est incapable de se décider. C’est pourquoi on a eu l’idée d’aller faire un tour dans la région de Charlevoix, histoire de se changer les idées un peu et d’explorer les 1001 richesses que cette magnifique région nous offre.

L’air est doux à Québec, on a l’impression que le printemps est à nos portes (j’ai bien dit l’impression). On prends tranquillement la route direction Charlevoix où on mettra à l’épreuve notre fin palais de déjeuneur pour les prochains jours #QuebecDejTour, mais également notre goût de l’aventure. On doit vous avouer qu’on est super heureux de quitter la ville pour un peu de tranquillité après un hiver montréalais des plus « rough » sur le système.

Notre premier arrêt est une grande découverte pour nous. On s’aventure sur un chemin en bordure de la grosse pente vers Baie Saint-paul, et ce, afin d’aller rejoindre le Domaine de la Vallée du Bras pour y découvrir l’Omerto, un vin apéritif concocté à base de…..roulement de tambours…..tomates !!! À notre arrivée, Pascal Miche, le directeur et arrière petit fils d’Omer Miche, le premier à avoir expérimenté la recette de vin à base de tomate, nous attends afin de nous faire faire un tour de son entreprise mais aussi afin que nous dégustions ses trois produits chouchous. Nous découvrons un homme fort sympathique, fier et surtout passionné par son métier. Pour les sceptiques, sachez que ce vin de tomates ne goûte pas du tout la tomate, même les plus grands sommeliers de ce monde n’ont pas su la détecter. Pour notre part, on a adoré!

ondejcharlevoix19

Suite à cette belle découverte, nous nous dirigeons vers l’Auberge La Muse, au coeur de la ville de Baie Saint-Paul, sur la fameuse rue Saint-Jean-Baptiste, où nous aurons la chance de séjourner le soir même. La chambre est simple mais jolie, nous déposons rapidement nos trop nombreux bagages et allons explorer la charmante Baie-Saint-Paul. #gensdelaville #tripde2jours #12valises

Après une bonne marche jusqu’au quai, mon endroit fétiche pour la magnifique vue qui nous plonge au coeur de la baie, nous rebroussons chemin car un délicieux souper nous attend ce soir à l’Auberge L’estampilles.

ondejcharlevoix17

Nous sommes accueillis par le couple Nathalie et Martin, ce dernier étant le chef du restaurant de l’auberge. Après une courte discussion, nous nous attablons dans la grande salle à manger, et ce, dans une ambiance feutrée. Au menu, nous entamons le repas avec une entrée de foie gras poêlé ainsi qu’un filo de migneron, suivi d’un délicieux potage. Le plat principal sera un carré d’agneau à la crème de chèvre pour Jeanne et un mignon de bœuf sauce moutarde violette de Brive et poivre vert pour Olivier. Nous sommes ravis par notre expérience gastronomique à l’Auberge L’estampilles.

ondejcharlevoix2ondejcharlevoix10

Le lendemain matin, une grosse journée s’annonce pour nous, c’est pourquoi nous commençons la journée avec un bon petit déjeuner Chez Bouquet éco bistro, le restaurant de l’auberge où nous logeons. Gros big up pour les petites patates. #dejgame

ondejcharlevoixdej2 ondejcharlevoixgruau

Nos habits de neige enfilés, nous sommes prêts à débuter notre exploration du Parc des Grands Jardins, emportant avec nous le stricte minimum: une gourde d’eau, des noix, des barres Golden Graham (miam), nos téléphones et notre caméra. Peu de temps après avoir emprunté le sentier menant au sommet du mont du Lac Des Cygnes, les vents violents nous font virer de bord et nous décidons plutôt de parcourir le sentier de la Chouenne, une marche beaucoup moins ambitieuse mais tout de même éprouvante considérant les conditions glaciales de cette journée de fin d’hiver. Arrivés au sommet, fiers et congelés, nous parvenons à peine à tirer quelques clichés du superbe panorama tant le vent bat à pleine vitesse.

ondejcharlevoix34

Épuisés par notre périple en montagne, nous prenons la route direction l’Auberge des Peupliers à La Malbaie, un endroit chaleureux où il fait bon vivre.

À notre arrivée, Malorie la réceptionniste de l’auberge, nous accueille et nous reconduit à notre chambre. Elle prend soin de nous indiquer sur une carte de la région, les bons endroits des alentours propices à la photo. On prend le temps d’arriver et d’admirer les lieux, de s’installer dans notre petite chambre douillette et surtout de relaxer dans le bain tourbillon et le sauna avant le souper. Une détente bien méritée après une randonnée éprouvante !

Nous nous attablons vers 19 h dans l’une des deux salles à manger de l’Auberge des Peupliers, toutes deux superbes. Nous débutons avec l’entrée de tatin de tomate aux deux fromages parfumée à l’huile au basilic et citron ainsi que qu’une assiette de terrine de foie maison et rillettes de canard confit. Nous craquons pour la tatin dont vous pouvez trouver la recette ici.

En met principal, nous essayons le carré d’agneau du Québec rôti à l’échalote confite ainsi que le magret de canard. Nous sommes plus que comblés par la qualité et la beauté de nos assiettes, c’est vraiment délicieux! Même le pain est bon, il provient de la boulangerie Pain D’Exclamations où nous irons dej le lendemain. Quelle bonne nouvelle! Nous terminons le souper près du foyer au salon de l’auberge, un vrai luxe!

ondejcharlevoix4ondejcharlevoix5ondejcharlevoix6

Le lendemain matin, comme prévu, un dej nous attend à la boulangerie Pain d’exclamation à la Malbaie, une boulangerie qui n’a plus besoin de présentation dans la région. On se régale d’un délicieux pain doré aux pommes et une tartine aux légumes grillés. Impossible de passer à côté des délicieuses viennoiseries offertes, nous essayons donc croissants et brioches et sommes aux anges! Merci d’utiliser du beurre pour vos viennoiseries. On aime le beurre! #butterlovers

ondejcharlevoix9ondejcharlevoix8ondejcharlevoix7

Nous reprenons doucement le chemin du retour à la maison en empruntant la magnifique route du fleuve, nous passons donc par Pointe-au-pic et Sainte-Irénée qui nous laisse devant des paysages à couper le souffle ! J’ose dire que Charlevoix est une région plutôt méconnue chez les montréalais, sans doute dû à la distance, mais vraiment l’expérience en vaut le coup, c’est magnifique ! On prévoit déjà y revenir lors de la saison chaude 🙂

ondejcharlevoix15ondejcharlevoix16

ondejcharlevoix14-2

Nous tenons à remercier Tourisme Charlevoix qui a rendu notre épopée et le premier arrêt du #QuebecDejTour possible. Merci au Domaine de la Vallée du Bras, à L’Auberge L’Estampilles, L’Auberge des Peupliers, Chez Bouquet Éco Bistro et Pains d’Exclamation, d’avoir fait de notre séjour dans la région un des plus mémorables. À bientôt!

Tu pourrais être down avec

Commentaires

Drop un knowledge