À la Di Salvio Au Pain Perdu

octobre 26, 2014

James Di Salvio est le chanteur de Bran Van 3000, un groupe légendaire qui a marqué nos enfances respectives. Originaire de Montréal, il habite aujourd’hui Los Angeles et fait l’allé-retour plusieurs fois par année pour mener ses projets musicaux à terme. Nous avons l’honneur aujourd’hui de le rencontrer Au Pain Perdu pour discuter d’une éventuelle collaboration musicale autour d’un bon dej. Jusqu’ici tout va bien.

10h.00 Nous sommes accueillis par le sympathique Yannick, propriétaire et rapper du golden era montréalais, qui nous indique que l’étage du haut nous est entièrement réservé. Big up ! #vipdej Question de profiter de ce bel espace lumineux en attendant notre invité, nous amorçons un photoshoot avec notre ami Philémon au kodak. Le Vegan Fru adore cette partie de l’activité.

Ondej_painperdu-062904Ondej_painperdu-062908Ondej_painperdu-062914-2

10h16. On reprend place à table. Les téléphones sont mis dans une pile pour empêcher l’équipe de  »google image » James Di Salvio et qu’il s’en rende compte en arrivant. #shamefest

Ondej_painperdu-062891Ondej_painperdu-062881Ondej_painperdu-

 10h25. Aucun signe de James. On commence à avoir faim. « Bon on va commander. James va arriver d’une minute à l’autre anyway je le sens ».

10h26. Un des plats capte notre attention puisqu’il contient un #jusdemot: « Le Capricioeufs ». La Main Rebelle sent qu’elle a déjà vu ce nom la quelque part.

10h27. Yannick reprend les menus.

10h37. Whoa. La table est débordante. Une bonne grosse omelette bien jamboneuse, une autre aux champignons, des œufs bénédictines et le fameux pain perdu du pain perdu. #NOMNOMNOMNOMNOM

Ondej_painperdu-062929Ondej_painperdu-062932

On prend des photos des plats qui impliquent en gros qu’on monte sur une chaise dans le restaurant. Au moins on est les seuls à l’étage. Shout out à mes blogueuses qui connaissent cette réalité et on été plus d’une fois assujetties aux regards pesants des clients, un regard qui veut dire: « Arrête de prendre des photos pis mange, ça va t’être frette ». #shamefest

Ondej_painperdu-062893Ondej_painperdu-062941Ondej_painperdu-062885

10h45. Pu capable de faire des photos on a trop faim. #dejtime

10h52. Il ne reste plus rien sur la table. #dejpocalypse

Forcés de constater que James avait passer sous la table, on pouvait du même coup oublier les mimosas à L.A. avec Bran Van et les dabs de wax à Hollywood avec Hannah Montana ou Amanda Bines #jusdemots. C’est pas grave. La vie va juste être pareille que d’hab. Same old « What the hell am I doing drinking in Villeray? » #boulevardofbrokendreams

Mais où est donc car ni or aka James Disalvio?

On est pas du genre à faire du #dejbeef pour rien et on fait bien car le chanteur avait une bonne raison d’avoir ditch le « Money Baller Breakfast ». #moneyballerbreakfast. En fait il ne l’avait pas ditch, il en n’avait simplement jamais été prévenu. Notre contact dit avoir oublié de confirmer le rendez-vous suite à une soirée arrosée à La Taverne Normand, mais quelque chose me dit qu’il trouvait « On Déjeune » un peu sketch.

Quoi qu’il en soit…

15h. James Di Salvio entre dans le bureau du Vegan Fru. On tourne une page de l’humanité. #fewdabs

Ondej_painperdu-062963-2

Ce qui se passe après cette page doit rester privé pour l’instant. En attendant vous pouvez toujours écouter nos autres tounes 🙂 et n’oubliez pas d’aller dire wassup à Yannick quand vous serez sur le plato le matin. Peace out !

 

 

 

 

Tu pourrais être down avec

Commentaires

Drop un knowledge